Réglementations des produits alimentaires au Vietnam

Publiée le 21 octobre 2022
Cadre réglementaire Depuis 1967, la Thaïlande est membre de l’ASEAN1, une organisation politique, économique et culturelle regroupant aujourd’hui 10 pays d'Asie du Sud-Est : Vietnam, Malaisie, Singapour, Indonésie, Brunei Darussalam, Laos, Cambodge, Myanmar et Philippines. L’ASEAN est le 5e « bloc économique » mondial (derrière l’U.E., les États-Unis, la Chine et le Japon). Elle regroupe des économies très ouvertes et participe pour environ 8 % au commerce mondial. L’effort d’intégration économique des 10 états-membres s’est concrétisé en 2015 par l’entrée en vigueur de la Communauté Economique de l’ASEAN (AEC). L’AEC vise à faciliter la circulation des flux de capitaux, de biens, de services, d’investissements et de main-d’oeuvre qualifiée afin de favoriser les échanges et s’assurer un rôle dans les chaînes de valeur mondiales. Cela a abouti en la suppression quasi totale des droits de douane intra-zone. L’ASEAN entretient des relations privilégiées sous la forme d’accords de libre-échange (ALE), notamment avec la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Inde, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Elle continue de s’engager dans d’autres ALE multilatéraux, bilatéraux ou régionaux, comme en témoignent les récents accords U.E.-Singapour ou U.E.-Vietnam. Cet accord commercial, en vigueur depuis le 1er août 2020, est le plus ambitieux que l’UE ait conclu avec un pays en développement. Il prévoit à terme l'élimination de la quasi-totalité des droits de douanes entre les 2 parties. Reglementation-des-produits-alimentaires-au-Vietnam-1Télécharger
connectez-vous pour lire la suite de cet article
Se connecter
Inscrivez-vous gratuitement en moins d'1 min