Un congrès d’apiculteurs à Quimper le 23 octobre : la profession en difficulté

Publiée le 26 octobre 2022
« Ça devient très compliqué pour notre pauvre abeille... » Réunis en congrès à Quimper, les apiculteurs européens ont dressé un sombre panorama de leur métier, confronté à des récoltes de plus en plus irrégulières en raison des multiples dégradations de l'environnement. « Je me suis battu pendant 30 ans pour l'abeille mais, si je devais choisir aujourd'hui, je ne sais pas si je deviendrais apiculteur », lâche Henri Clément, apiculteur dans les Cévennes et porte-parole de l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf). A 62 ans, Henri Clément, qui possède 200 ruches en...
apiculture
connectez-vous pour lire la suite de cet article
Se connecter
Inscrivez-vous gratuitement en moins d'1 min