Le Lab Alimentation Nouvelle-Aquitaine Menu Fermer Fermer

La carte des Vins & Spiritueux AOP et AOC de Nouvelle-Aquitaine

Avec 216 000 hectares de vignes en production, soit 30 % du potentiel national, la viticulture de
Nouvelle‑Aquitaine occupe la 2e place nationale en termes de surfaces viticoles françaises.
Depuis quelques années, elle accentue son engagement en biodynamie et dans une production
viticole raisonnée.

Portés par les locomotives des vins de Bordeaux et du Cognac reconnus internationalement,
les vignobles de Nouvelle‑Aquitaine présentent toutes les couleurs et une grande diversité de produits
comme les spiritueux (Armagnac, Fine de Bordeaux) ou les vins de liqueurs (Pineau des Charentes, Floc
de Gascogne). La Région possède également des cépages uniques (Manseng, Gros Manseng, Abouriou,
Petit Courbu) plus confidentiels.

En savoir plus sur l’Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine (AANA)

L’AANA œuvre en faveur des produits de qualité, issus de nos terroirs et territoires et met en œuvre une stratégie régionale des filières SIQO :

  • Grâce au pôle qualité, qui accompagne les filières dans leur démarche de reconnaissance sous SIQO
  • Elle développe aussi l’image et la notoriété des produits de la région Nouvelle-Aquitaine auprès des consommateurs et des prescripteurs au niveau local, national et international grâce à une communication dédiée.
  • Elle accompagne et promeut collectivement les entreprises agricoles, agroalimentaires, maritimes et viticoles de la région Nouvelle-Aquitaine en France et à l’international grâce à un service spécialisé dans l’accompagnement des entreprises.
LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Communiqué | Lancement de l’appel à manifestation d’intérêt « Transitions et Souveraineté »

Le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire ouvre l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Transitions et Souveraineté » pour soutenir des projets de recherche et d’innovation en faveur des transitions agroécologique et climatique et de la souveraineté alimentaire. Les premières candidatures pourront être déposées jusqu’au 28 juin 2024.

Financer les solutions collectives innovantes en lien avec les transitions

En accord avec les mesures du Pacte d’orientation pour le renouvellement des générations en agriculture destinées à accélérer l’élaboration de solutions innovantes, l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Transitions et Souveraineté » est ouvert par le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire. Dans un souci de simplification, cet AMI vise à encourager l’émergence de solutions collectives innovantes accompagnant la transition des systèmes agricoles. Il s’inscrit dans les orientations du Programme National de Développement Agricole et Rural (PNDAR) 2022-2027 ainsi que dans les objectifs de la planification écologique. Son but est de contribuer à la souveraineté alimentaire, aux transitions agroécologique et climatique, et à la résilience aux aléas économiques, climatiques et sanitaires.

Comment candidater ?

Ouvert toute l’année pour des dépôts au fil de l’eau, cet AMI prévoit au moins deux relèves, dont une première le 28 juin 2024.

Les plans et projets répondant à cet appel à manifestations d’intérêt devront satisfaire les critères suivants :

  • présenter une problématique répondant à une des grandes priorités du PNDAR, en lien avec les grands enjeux de transition et de souveraineté ;
  • préciser les verrous techniques et socio-économiques identifiés au cours d’une phase préalable de diagnostic ;
  • relever d’une approche systémique et inter-filières, fruit de dynamiques collectives ;
  • poursuivre l’objectif de faire émerger un panel de solutions porteuses d’impacts à court et moyen terme ;
  • s’adapter aux spécificités territoriales et/ou des filières.

Dans le processus de sélection, les acteurs de la recherche et de l’innovation déposeront dans un premier temps une candidature simplifiée sous forme de lettre d’intention.

Simplifier les démarches des acteurs

Ce guichet unique permettra de simplifier les démarches des acteurs.

Les plans et projets retenus pourront recevoir une subvention allant de 500 000 à 7,5 millions d’euros.

À télécharger

Lancement de l’appel à manifestation d’intérêt « Transitions et Souveraineté » pdf (document accessible) – 90.32 Ko

Contacts presse

Service de presse de Marc Fesneau
Tél : 01 49 55 59 74
cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

La Direction générale de l’alimentation présente son rapport d’activité 2023

Pour les agents de la Direction générale de l’alimentation (DGAL), en administration centrale comme en services déconcentrés, l’année 2023 a été jalonnée de nombreux défis et temps forts, au service des citoyens et des consommateurs, pour une alimentation saine, de qualité et respectueuse de l’environnement.

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Rémunération des agriculteurs : lancement d’une consultation

Rémunérer les agriculteurs et partager la valeur : quelle action des professionnels ? Lancement d’une nouvelle consultation à destination des agriculteurs sur l’application agora

Le Gouvernement lance une nouvelle consultation en ligne à destination des professionnels du secteur agricole. Cette consultation, sous forme de questionnaire sur l’application Agora, s’intéresse aux questions de rémunération des agriculteurs, de simplification et de transparence dans ce secteur. Elle a pour objectif de recueillir les avis des agriculteurs dans le cadre d’une potentielle évolution des lois EGAlim. Les agriculteurs sont appelés à y participer jusqu’au 3 juin, via l’application Agora.

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES