Le Lab Alimentation Nouvelle-Aquitaine Menu Fermer Fermer

Crise viticole, des mesures concrètes

Le plan d’action pour la viticulture présenté le 1er février au pôle viticole faisant suite à la semaine d’action du monde agricole, entre dans sa phase de déploiement départemental.

Communication de la FVBD (Fédération des Vins de Bergerac et Duras).

Dans une circulaire en date du 5 février, le Ministre de l’Agriculture a pris la décision de mettre en oeuvre un fonds d’urgence en vue de soutenir les exploitations viticoles en difficulté après la très mauvaise récolte de 2023.

Ces difficultés viennent alourdir une crise plus profonde liée à l’inflation, à la baisse de consommation et à la faible dynamique du vignoble français à l’export.

Il y aura donc deux phases dans le plan proposé par le gouvernement : le plan d’urgence que nous vous présentons aujourd’hui et des mesures plus structurelle (arrachage…) à venir.

Les deux DDT, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, nous ont reçu vendredi 9 février, afin de…

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Agroalimentaire : quels soutiens pour vos projets innovants ?

Dans un contexte de transitions écologique, numérique, organisationnelle et sociétale, les entreprises agroalimentaires font face aujourd’hui à des défis majeurs. Ces changements offrent des opportunités pour innover. Découvrez les actions de la Région pour soutenir ces innovations, et ainsi rendre les activités du secteur plus durables et résilientes.

Au sommaire

  • Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Innovez en agroalimentaire »
  • Prestation Tremplin Innovation (PTI)
  • Intelligence économique
  • Economie circulaire
  • Design et Innovation
  • SO Innovation
LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Un marché suisse des vins entre haut de gamme et disparités culturelles

État fédéral, la Suisse présente des différences entre ses zones linguistiques aux influences culturelles distinctes. Les vins italiens dominent le marché en volume, alors que les vins français ont retrouvé le leadership de la valorisation.

anques, chocolat, montres de luxe ou fromage… Les clichés peuvent vite s’accumuler pour un Français lorsqu’il s’agit de parler de la Suisse. Avec 2,6 millions hl consommés dans le pays en 2022 selon l’OIV (près de 30 litres/an/habitant), la confédération helvétique est également un solide marché pour le vin. « C’est un marché mature, où l’accès aux vins est facile, largement dominé en volume par les vins italiens », déroule Paul-Francis Amiot, chargé d’affaires export de filière Agro pour Business France en Suisse. D’importants différentiels de prix sont néanmoins constatés sur ce marché en partie guidé par un coût de la vie élevé. Deuxième en volume, les vins français ont repris leur domination sur les importations en valeur. La Suisse s’oriente encore majoritairement vers les vins rouges (59 % de la consommation), dont profitent les vins de Bordeaux en se positionnant en première catégorie importée en valeur (devant Champagne et Bourgogne)

Outre son attrait pour les vins étrangers, la Suisse n’en reste pas moins un pays producteur (1 million hl en 2022, d’après l’OIV), les cantons du…

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Les opportunités Viticulture au Royaume-Uni

Le vin anglais, bien que souvent méconnu, a en réalité des racines profondes qui remontent à près de deux millénaires. Lorsque les Romains ont envahi le Royaume-Uni en 43 après J.-C., ils ont apporté avec eux leur amour du vin et leur savoir-faire en matière de viticulture. Ils ont courageusement planté des vignes à travers cette île verdoyante, créant ainsi les prémices d’une tradition viticole britannique. Mais l’histoire du vin en Grande-Bretagne est une saga complexe, oscillant entre passion et délaissement, influencée par des facteurs tels que les gouvernements en place, la rentabilité économique et bien sûr, le climat imprévisible.

Le climat britannique, notoirement caractérisé par sa pluie abondante, ses étés courts et son soleil capricieux, a longtemps été considéré comme incompatible avec la viticulture. Pourtant, aujourd’hui, une nouvelle ère s’ouvre pour l’industrie du vin anglais, marquée par le changement climatique et une vision audacieuse de l’avenir. Dans cet article, nous explorerons cette histoire fascinante de la viticulture au Royaume-Uni, ainsi que les opportunités et les développements récents qui propulsent le vin britannique vers de nouveaux sommets et en font un véritable terrain d’opportunités pour les équipementiers vitivinicoles.

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Vins de Bordeaux à 0,0 % : le sans alcool prend son envol

Pour répondre à une demande croissante et conquérir de nouveaux marchés, les initiatives de cuvées désalcoolisées se multiplient.

Le froid de canard n’a rebuté personne. À Sauveterre-de-Guyenne, ce début janvier, devant l’un des hangars de Bordeaux Families, le parking bondé témoigne de l’intérêt du moment : la cave coopérative de l’Entre-deux-Mers (300 vignerons, 5 000 hectares de vignes) présente son unité de désalcoolisation et…

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Concours Général Agricole 2023 : 5 producteurs néo-aquitains décrochent le prix d’excellence

Le prix d’excellence vient récompenser leur travail et la qualité constante de leurs produits : 5 artisans de Nouvelle-Aquitaine ont reçu leur prix à Paris, en présence de Marc Fesneau mardi 30 janvier.

Christine Elias, arrière-petite fille du fondateur du Moulin de la Veyssière, Marc Fesneau, Paul Dieudonné, fils de Christine et actuel dirigeant du moulin (à droite). © Crédit photo : Moulin de la Veyssière

Chaque année, le plus grand concours alimentaire français permet de mettre sur le devant de la scène les artisans et producteurs dont les produits, dégustés à l’aveugle, ont séduit le panel de jurés. Cette année, 37 d’entre eux ont été récompensés par le prix d’excellence, et parmi eux 5 producteurs de notre région dont le savoir-faire a su faire la différence, et surtout leur « grande régularité dans l’excellence de [leur] production » prouvée par les médailles acquises au fil des dernières années.

Les lauréats :

Jean-Guy et Bruno Arrivé à Virollet (17), Château de Bellevue

Pineaux dans la catégorie mistelles de vin (trois médailles d’or et une d’argent en 2023, 2022 et 2021)

La Distillerie Merlet & Fils à Saint-Sauvant (17)

Liqueurs de fruits dans la catégorie apéritifs (six médailles d’or, deux d’argent et une de bronze)

Le Moulin de la Veyssière à Neuvic-sur-l’Isle (24)

Huiles de noix (deux médailles d’or, une d’argent)

Joël et Benoît Cabannes à Mugron (40), de la Ferme Birouca

Produits issus de palmipèdes gras rillettes et magrets séchés (trois médailles d’argent, une de bronze) 

La Ferme de Gagnet à Mézin (47)

Floc de Gascogne au concours des mistelles de vin (trois médailles d’or)

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Ouverture des appels à projets FEADER

Vous pouvez déposer dès à présent sur le site « Mes Démarches en Nouvelle-Aquitaine »  vos demandes d’aide pour les 3 dispositifs mobilisant du FEADER.

« 77.03.01 Coopération pour encourager le développement des systèmes de qualité »

Les bénéficiaire sont les ODG, Interprofessions, Groupements AB.

Thématique : Agriculture/Agroalimentaire/Forêt Appel à projets

Date limite de dépôt des dossiers sous MDNA : vendredi 8 mars 2024.

https://www.europe-en-nouvelle-aquitaine.eu/fr/appels-%C3%A0-projets/appel-projets-feader-cooperation-pour-le-developpement-des-systemes-de-qualite


« 77.01.01 Partenariat Européen d’Innovation »

Les bénéficiaires sont les Personnes physiques ou morales (dont entreprises), collectivités, EPCI, syndicats mixtes, organismes de recherche ou de diffusion de connaissances, établissement public d’enseignement et de recherche, associations, etc.

Date limite de dépôt des dossiers sous MDNA : 1er mars 2024.

https://www.europe-en-nouvelle-aquitaine.eu/fr/appels-%C3%A0-projets/appel-projets-partenariat-europeen-pour-linnovation-pour-la-productivite-et-le


« 78.01.01 Actions de diffusion, d’échanges de connaissances et d’informations, et de démonstration au service de la transition agroécologique »

Les bénéficiaires sont les Structures publiques ou privées intervenant dans les domaines de la diffusion de connaissances et d’informations dans le secteur agricole.

Thématique : Agriculture/Agroalimentaire/Forêt Appel à projets

Date de fin de l’appel à projets : Vendredi 1 mars 2024

https://www.europe-en-nouvelle-aquitaine.eu/fr/appels-%C3%A0-projets/appel-projets-feader-soutien-laccompagnement-de-la-transition-agricole-en-nouvelle

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Marc Fesneau annonce à 8h30 les aides « pour toute la viticulture française »

Le plan d’aide à la viticulture est annoncé ce mercredi matin à 8h30 sur Sud Radio par le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, alors que les risques d’incidents dans le vignoble bondissent après « une énorme boulette » du premier ministre Gabriel Attal.

Opération déminage. Ce mercredi 31 janvier à 8h30, le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau sera l’invité matinal de l’interview « parlons vrai » de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio pour présenter le plan d’aide à la viticulture tant attendu [mise à jour du 31 janvier : les annonces sont résumées ici]. L’impatience étant d’autant plus explosive depuis que Matignon a mis le feu aux poudres dans le vignoble. En évoquant dans son discours de politique générale ce mardi 30 janvier « un fonds d’urgence avant la fin de la semaine pour soutenir nos viticulteurs, particulièrement en Occitanie », le premier ministre, Gabriel Attal, n’a rien annoncé de neuf, mais a agacé et divisé le vignoble français.

« Ce discours a fait beaucoup

LA SUITE DE CET ARTICLE EST RESERVE AUX MEMBRES

Flash actu

Lancement de l'AAP 2024 "Promotion et développement des filières agricoles de qualité"

En savoir plus